Urgence environnementale

Comment prévenir une urgence environnementale causée par une fuite d’huile sur un transformateur haute tension?

Saviez-vous qu’un déversement d’huile causé par un transformateur haute tension défaillant est maintenant imputable par la loi?

Tout un chacun est tenu de rapporter une situation d’urgence environnementale. L’ampleur de la situation qui nécessite de déclencher l’alerte est variable selon le jugement de chacun. Une urgence environnementale nécessite normalement une intervention immédiate, par exemple pour une blessure grave, une intoxication, de la fumée, un incendie ou des émanations pouvant requérir l’évacuation de la population.

En ce qui concerne les déversements d’huile isolante, dès qu’un (1) litre ou plus est susceptible de contaminer directement un cours d’eau, un marais ou autres écosystèmes, on peut parler d’une urgence environnementale.  En effet, un (1) litre d’huile peut contaminer un million de litres (220 264 gallons impérial) d’eau ou encore 1 000 mètres cubes d’eau (presque la moitié d’une piscine olympique). On a alors 1 PPM (une partie par million) d’huile dans l’eau. On peut comprendre que s’il s’agit d’eau potable ou encore d’un milieu sensible comme un marécage, les impacts peuvent rapidement devenir importants.

Même lors d’un déversement d’huile isolante dans les meilleures conditions, il y aura contamination du sol. Si le sol n’est pas traité et que l’huile n’est pas récupérée, celle-ci migrera par percolation dans le sol. L’huile pénètrera progressivement dans le sol avec les pluies jusqu’à ce qu’elle atteigne la nappe phréatique.  Dans les meilleures conditions, l’huile s’accumulera sur une surface étanche comme du béton, du roc ou de l’argile.

Si on émet des contaminants dans des eaux destinées à la consommation humaine, on s’expose à des amendes variant entre 10 000 $ et 1 million de dollars pour les personnes impliquées.  Dans le cas des entreprises, les amandes peuvent se situer entre 20 000 $ et 6 millions de dollars (article 115.32 de la loi sur la qualité de l’environnement du Québec). Dans le même ordre d’idée, un défaut d’aviser ou de fournir les renseignements requis par la loi peuvent entraîner des amendes entre 1 000 $ et 600 000 $.

La mise en place d’appareils permettant une bonne gestion des fuites d’huile demeure un moyen efficace pour éviter une urgence environnementale. La technologie du DRH4 développée par Voltra technologie, offre à ses utilisateurs une solution clé en main qui permet une production d’énergie optimale tout en ayant l’esprit tranquille.